Tout savoir sur une piscine biologique

1. Quel est le coût d’une piscine biologique ?

Les coûts varient beaucoup. Ils dépendent de la dimension de l’installation et des matériaux utilisés. Des bassins ou des réservoirs en béton sont plus chers que le calfatage avec une toile de plastique spécial (méthode la plus utilisée pour la construction de piscines naturelles).
On peut dire que le prix par mètre carré varie entre 50 et 100 euros dépendant de la dimension (y compris projet et exécution, excluant seulement la valeur de l’eau du premier remplissage). Il est bien évident que les piscines biologiques de dimension plus grande ont des coûts plus bas par mètre carré.

2. La qualité de l’eau de la piscine biologique est-elle toujours bonne ?

L’eau est toujours transparente et respecte toutes les normes exigées par la CEE en ce qui concerne la qualité de l’eau balnéaire.
La qualité de l’eau d’une piscine biologique dépend de la qualité de l’eau du premier remplissage. Nous ne pouvons pas utiliser toutes les eaux, p.e. contaminées par des micro-organismes dont les teneurs dépassent déjà les normes en vigueur. La composition chimique devra rester en-dessous de certaines valeurs, en particulier les éléments nutritifs pour plantes. Donc, une analyse de l’eau est obligatoire avant le début de la construction d’une piscine biologique.

3. Une piscine biologique va attirer des moustiques ?

Non. Les espèces de moustiques qui piquent cherchent d’autres sites pour mettre les oeufs. Les larves de ces moustiques ont besoin d’une eau boueuse et riche en éléments nutritifs.

4. Je peux avoir des poissons dans une piscine naturelle ?

Non. Beaucoup d’espèces de poissons ont l’habitude de chercher à manger dans la boue ou près des plantes. Dans une piscine relativement petite et avec l’objectif de maintenir une bonne qualité d’eau, les poissons ne peuvent pas faire partie du système.

5. Quel est l’entretien d’une piscine biologique ?

Dû à la teneur en calcaire de l’eau ou des plantes dans le voisinage de la piscine biologique, on peut trouver une accumulation de sédiments dans le fond de la partie de natation. On recommande le nettoyage de ce lieu bimensuellement ou mensuellement par l’utilisation d’un aspirateur pour piscines.
Normalement les plantes ne nécessitent pas d’entretien parce que les feuilles peuvent tomber dans l’eau, seront minéralisées avec le temps et feront partie de l’alimentation des nouvelles plantes.
Ne jamais utiliser quelconque produit chimique dans l’eau. Aussi, n’est-il pas possible ni nécessaire d’utiliser quelconque équipement de désinfection.

6. Les crêmes et les laits pour bronzer peuvent détruire les plantes ?

Non. Mais les flaques d’huile qui flottent sur la surface de la piscine biologique donnent un aspect très laid. Pour éviter cet effet et pour éviter l’entrée de micro-organismes néfastes dans l’eau, il est obligatoire de prendre une douche avant de rentrer dans une piscine biologique. Chaque projet de piscine naturelle aura une douche près de l’entrée pour que toutes les personnes se nettoient la peau avant de nager.

7. Devrais-je nager près des plantes et grenouilles ?

Chaque piscine biologique est une pièce unique conçue pour le client. Mais toutes ont en commun la configuration de l’espace, avec une partie pour les personnes et une pour les plantes. On ne pourra pas toujours éviter qu’une grenouille apparaisse dans le compartiment de natation, mais normalement elles vivent dans la zone des plantes où elles trouvent abri et alimentation.

8. Le système de filtration par des plantes fonctionne comme le filtre d’une piscine conventionnelle ?

Les plantes aquatiques produisent de l’oxygène comme les plantes terrestres. L’oxygène est soluble dans l’eau. La quantité d’oxygène à l’intérieur de l’eau dépend de la température de celle-ci. Au cours de l’après-midi, après quelques heures de lumière, la photosynthése a produit de l’oxygène de telle façon que la limite de mélange de l’eau et de l’oxygène sera dépassée. Cela signifie que les bulles d’oxygène commencent à sortir des plantes comme le dioxide de carbone dans un verre d’eau.
Dans un moyen aquatique plein d’oxygène, les organismes pathogènes ne savent pas se reproduire.

9. Une piscine biologique est dangereuse pour enfants ?

Chaque site en eau plus ou moins profonde est sans aucun doute un danger potentiel pour des enfants ne sachant pas nager. En comparaison avec les bassins des piscines classiques, une piscine biologique a normalement des bords moins inclinées. Il existe des filets et autres types d’interdiction pour augmenter la sécurité des petits. Mais mieux que quelconque solution technique, rien ne remplace l’accompagnement des plus jeunes par les parents.
Lors de la phase de conception d’une piscine naturelle, nous pensons toujours à tous les membres de la famille. Il est donc fondamental de fournir toutes les informations sur les futurs usagers de la piscine biologique.

10. Est-il possible de chauffer l’eau d’une piscine biologique ?

En général, il est possible d’installer un système de chauffage pour l’eau. Mais normalement, l’eau d’une piscine biologique chauffe rapidement dû au bas niveau de l’eau dans la partie des plantes. D’une manière générale la température ne devra jamais atteindre les 30°C. à partir de cette température les plantes commencent à souffrir et peuvent en mourir.

11. Comment les plantes survivent-elles en hiver ?

En climat méditerranéen, beaucoup de plantes d’une piscine biologique sont jolies tout l’année, vivaces et vertes même en hiver. Dans les terres froides où il y a de la neige en hiver, nous avons une autre situation. Un autre type de plantes avec un aspect plus marron, mais elles grandissent à nouveau au printemps. Peu d’espèces, comme les nenufares, sont capables d’hiberner en dessous de la surface de l’eau, sans aucune feuille visible.
Nous ne devons jamais remplacer les plantes, parce que les plantes retrouvent leur vivacité au printemps et créent alors de nouvelles générations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *