L’eau devient une denrée de plus en plus rare. Ainsi, nombreuses méthodes de récupérations et de filtration ont été mises en place par l’homme, notamment celles qui font appel à la récupération de l’eau de pluie. La citerne souple fait partie de ces méthodes.

Le principe de mise en place

Tout d’abord, il est important de souligner que la citerne souple ou poche à eau est généralement fabriquée avec du polyester très résistant. Elle est aussi faite avec des matériaux qui doivent être standardisés pour éviter que l’eau puisse s’altérer lors de son stockage. Comme toute autre citerne de récupération d’eau, elle est souvent mise en hauteur. L’endroit censé la contenir devra donc être renforcé au niveau des coins pour éviter les dégâts possibles lorsque la citerne de récupération d’eau se remplit.

L’installation d’une citerne souple

L’installation d’une citerne souple eau de pluie n’est pas très difficile. En effet, elle n’est pas très lourde (lorsqu’elle est vide). Par conséquent, elle peut être manœuvrée aisément par une seule personne.

citerne-souple-recuperation-eau-pluie

Les constructeurs proposent toutefois ces types de citerne de récupération d’eau avec tous les éléments nécessaires pour son utilisation (collecteur, pompe, etc) et des manuels bien détaillés qui permettent une mise en place facile même pour une seule personne. Il ne faut pas oublier que la citerne doit être installée dans un endroit parfaitement stable et propre. Il est préférable de la mettre sur un lit de matériaux spécifiques comme du sable ou du géotextile.

La place idéale pour ce genre de citerne

La place idéale pour ce genre de citerne est dans un endroit où elle ne sera pas trop visible. En effet, c’est objet n’étant pas très esthétique, il est préférable de le masquer. Il faudra simplement qu’elle se trouve à proximité immédiate des conduits de la gouttière principale pour pouvoir récupérer l’eau de pluie facilement. Il faudra aussi la placer près des bâtiments ou des surfaces qui vont utiliser le système pour une gestion optimale de l’eau de pluie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *